Connectez-vous maintenant
pour accéder à cette page


Mot de passe oublié?

Pas encore membre?
Apprenez-en plus!

Emplois

Décide de ton avenir

Vous souhaitez faire des études dans l’objectif de travailler et vous ne voyez que les obstacles, pas les solutions ? Cette section a  été établie en partenariat avec le Comité d’adaptation de la main-d’œuvre pour les personnes handicapées (CAMO), pour vous aider.

Posez-vous les bonnes questions!

Avant de vous lancer corps et âme dans la recherche d’un emploi, posez-vous les bonnes questions :

  • De quoi ai-je envie?
  • Quels sont les besoins en main d’œuvre dans le secteur que je souhaite?
  • Y a-t-il des obstacles vis-à-vis de mon problème auditif ? Puis-je y remédier?

Le saviez-vous?

– La scolarité augmente les chances d’avoir un emploi: 93 % des universitaires étaient en emploi vs 65 % pour ceux ayant moins de 9 années d’études (CQDA 2006).

– Les personnes ayant une déficience auditive ont le taux d’emploi le plus élevé parmi les personnes ayant des incapacités (46,4 % au Québec, EPLA 2006).

– Toutefois, plus l’incapacité auditive est grave, plus il y a risque de chômage ou d’inactivité (taux d’activité de 39 % incapacité sévère, vs 71 % modérée, EPLA 2006).

Qui peut me répondre ?

Les études avant tout

Vous avez réussi à déterminer le métier ou la profession qui vous convient le mieux ? Il est donc temps de vous renseigner sur l’établissement qui vous pourra vous accueillir.

Quelles sont les différentes options qui s’offrent à moi? 

Deux parcours vous sont possibles, selon vos aspirations :

Formation professionnelle

Où ? Dans les centres de formation professionnelle.
Conditions : admission avec secondaire 3, 4 ou 5 selon le métier. Possibilité de faire un test (TDG), si vous n’avez pas le niveau de formation minimum (18 ans et +).

Pour info : www.inforoutefpt.org.

Formation collégiale

Où ?  Dans les cégeps, pour une formation préuniversitaire ou technique
Conditions : Diplôme de 5e secondaire (DES) comme préalable pour l’inscription. Pour inscription, voir les sites des services régionaux d’admission (SRAM SRACQ, SRASL).

Pour info, consulter la liste des cégeps au www.mels.gouv.qc.ca/ens-sup/ens-coll/etablissements.asp

Besoin d’aide?

Aide à la communication et interprétation en langue des signes et en mode oral 

Bonne nouvelle ! Vous avez droit à un interprète ou un preneur de notes (à condition de fournir une preuve médicale telle qu’un audiogramme).

  • Si vous êtes en formation professionnelle,  adressez-vous à l’Aide financière aux études (AFE), avec le Programme d’allocation pour les besoins particuliers. C’est vous qui embauchez et payez l’interprète ou le preneur de notes.

Pour évaluer les besoins d’interprétariat, signer les papiers de l’AFE, préparer les enseignants, ou tout autre information, consultez le site du gouvernement : www.afe.gouv.qc.ca/fr/autresProgrammes/allocationsBesoinsAdultes.asp

  • Si vous êtes au collégial, le Centre collégial de soutien à l’intégration (CCSI) coordonne le service d’interprétation en langue des signes (LSQ et ASL) et en mode oral pour tous les collèges subventionnés du Québec (francophones et anglophones). Le CCSI offre également ces mêmes services dans plusieurs universités de la région de Montréal. Pour plus d’informations pour l’évaluation des besoins, la coordination des services, l’organisation dans les classes, consultez le site du cégep ou de l’université dans lequel vous êtes admis, il y a un répondant des services adaptés dans chaque établissement.

Aide monétaire

Autre bonne nouvelle! Vous pouvez recevoir de l’argent pendant vos études .

Que ce soit en formation professionnelle ou au cégep, vous avez la possibilité de demander une aide financière à l’AFE (programme de prêts et bourses).

Pour les personnes qui ont le statut de « déficience fonctionnelle majeure », l’aide est versée sous forme de bourse uniquement, pas de prêt.

Pour vous informer ou faire une demande (par internet seulement), consultez la rubrique «programme de prêts et bourses» dans le site du gouvernement :

http://www.afe.gouv.qc.ca/fr/pretsBourses/index.asp

L’école est finie, à moi la vie active!

Prêt à intégrer le marché de l’emploi? Ce n’est pas parce que vos études se terminent  que vous serez seulsur le chemin qui mène vers l’embauche.

Qui peut m’aider?

Les centres de formation professionnelle et les cégeps disposent généralement de services de placement pour leurs finissants. Même si ces services ne sont pas spécialisés pour prendre en considération la déficience auditive, ils sont utiles pour créer des liens avec des employeurs de votre domaine d’études.

Les organismes qui m’aident à trouver un emploi, une fois mes études terminées :

  • Emploi-Québec offre des services de recherche d’emploi dans les CLE (guichet emploi, salle multiservice) et à des mesures d’aide.

Pour en savoir plus : http://emploiquebec.net/index.asp.

  • Les services spécialisés de main-d’œuvre (SSMO) offrent aux personnes handicapées de l’aide pour trouver et intégrer un emploi. Les SSMO sont aussi mandataires pour voir à l’attribution des aides financières. Ils sont financés par Emploi-Québec.

Pour repérer un SSMO, consultez le site Web de leur regroupement, le ROSEPH au www.roseph.ca.


Coup de pouce financier!

Des aides financières permettent de payer en tout ou en partie le salaire ainsi que les besoins d’accommodement, tel qu’un interprète, par exemple. Ce sont les SSMO qui ont le mandat d’évaluer les besoins et de faire les démarches pour obtenir l’aide financière.

  • Aide financière disponible pour les employeurs par le biais du Contrat d’intégration au travail (CIT) d’Emploi-Québec ou par le Fonds d’intégration au travail du gouvernement fédéral (administré par SPHERE-Québec).


Le saviez-vous?
 

La loi vous protège!
Des lois existent pour que certaines entreprises et organismes favorisent l’embauche des personnes handicapées.

Liste des employeurs soumis à l’équité en matière d’emplois au provincial : www.cdpdj.qc.ca/fr/droits-de-la-personne/responsabilites-employeurs/pae/Pages/liste-organismes.aspx 

Au fédéral : www.rhdcc.gc.ca/fra/travail/egalite/equite_emploi/prive_societe/liste/index.shtml

Employeurs à votre recherche!
Certains employeurs sont à la recherche de personnes handicapées. Il est donc pertinent de les cibler.

Pas de privilège!
Comme tout autre candidat,  il faut bien sûr avoir les compétences recherchées.

Un peu de DOCUMENTATION  

L’AQEPA et le CAMO vous invitent à aller plus loin et consulter quelques pistes supplémentaires. Bonne chance dans vos recherches!

Pour les études :

Pour l’emploi :

 

Le Comité d’adaptation de la main-d’œuvre pour les personnes handicapées (CAMO) joue un rôle clé pour favoriser votre accès à l’emploi et à la formation nécessaire pour vous intégrer sur le marché du travail.

Contactez le CAMO, il peut répondre à vos questions : 

55, avenue du Mont Royal Est
Bureau 300
Montréal (Québec) H2T 2S6

Téléphone : (514) 522-3310 Sans frais : 1 888 522-3310
Courriel : camo@camo.qc.ca
http://www.camo.qc.ca