Connectez-vous maintenant
pour accéder à cette page


Mot de passe oublié?

Pas encore membre?
Apprenez-en plus!

Actualité

Retour sur la fin de semaine familiale 2018

Cette année, la Fin de semaine familiale a eu lieu du 18 au 21 mai à la Colonie des Grèves de Contrecœur pour la troisième année consécutive. Au total, une centaine de personnes, soit 25 familles et plusieurs sympathisants à la cause se sont retrouvés au bord du fleuve pour échanger, partager, s’informer, s’amuser et s’entraider, pendant ce qui aura été, encore une fois, un événement riche en émotions et en belles rencontres.

Sur le chemin de l’autonomie

Séance d’information et restructuration de l’AQEPA

Exceptionnellement cette année, nous avons ouvert la Fin de semaine familiale avec une séance d’informations aux membres afin de leur présenter le rapport annuel d’activités, les états budgétaires et le nouveau plan d’action, ainsi que le projet de restructuration de notre organisme.

En effet, à la suite d’une rencontre tenue en septembre 2017 entre les AQEPA régionales et l’AQEPA Provinciale, un comité de travail a été mis en place afin de repenser la structure de l’organisme, pour optimiser ses actions et la collaboration entre ses différentes entités.

Après une heure de présentation, diverses séances (conseil d’administration, assemblée générale extraordinaire et assemblée générale) ont été tenues afin de résilier la convention de société, adopter les nouveaux règlements généraux, élire le nouveau conseil d’administration et ainsi mettre en œuvre la nouvelle structure de l’AQEPA. Dorénavant, les parents, sympathisants, professionnels et organismes seront membres de leur AQEPA régionale, tandis que les AQEPA régionales seront membres de l’AQEPA Provinciale.

Ces démarches permettront de donner aux AQEPA régionales une plus grande autonomie, tout en renforçant la cohésion de notre réseau d’associations, pour mieux répondre aux besoins des membres.

Le nouveau conseil d’administration de l’AQEPA Provinciale : Steeve Tremblay, France Frégeau, Lise Bibaud, Pier-Alain Roy et Yves Blanchette

Conférence et ateliers

Mélanie Touzin, fondatrice de Savanah, service de coaching familial spécialisé en TDAH, a offert aux parents une conférence suivie de deux sessions d’ateliers pratiques (“Faire pour, faire avec ou laisser faire … comment doser?”), afin de les aider à surmonter leurs défis et à faire ressortir tout ce qu’il y a d’étincelant chez leurs enfants.

En effet, lorsqu’un enfant a des besoins particuliers, il peut être difficile pour le parent de déterminer à quel point et dans quelles mesures il doit aider son enfant à relever ses défis au quotidien.

Et si le fait de percevoir la différence comme une force à exploiter, facilitait ce processus?

Avec une approche humble et positive, Mélanie Touzin a donné aux parents des exemples concrets tirés d’expériences personnelles et des clés essentielles pour bien accueillir la différence de leur enfant. En explorant les facteurs à considérer pour doser adéquatement l’aide offerte aux enfants à besoins particuliers, les parents ont découvert de nouvelles stratégies pour les accompagner sur le chemin de l’autonomie.

Quelques commentaires de parents :

« La présentation était bien imagée. Belle approche, belle énergie, bravo! »

« L’animatrice est dynamique, chaleureuse et naturelle, elle donne de bons exemples et la présentation concise et accessible! »

Témoignages de parents concernant leurs relations avec les professionnels en santé

Trois parents, Parise Viel, Pier-Alain Roy et Steeve Tremblay, ont répondu aux questions posées par Louise Duchesne, Ph.D, concernant leur relation avec les professionnels et les intervenants en réadaptation et du milieu scolaire.

Durant ces tables rondes, nous avons abordé 3 thèmes pour découvrir les différentes étapes vécues par ces parents : Annonce du diagnostic, le choix du mode de communication et le partenariat avec les intervenants (de réadaptation et du milieu scolaire)

Ces témoignages ont fait ressortir que les parents ont des expériences qui leur sont propres:  La période avant l’annonce de diagnostic est difficile à vivre, car les familles se retrouvent seules face à leurs inquiétudes. Une fois le diagnostic de surdité posé, les professionnels de la santé vont donc être la source d’informations pour ces familles. Les facteurs liés au contexte de l’annonce (les professionnels, la communication) peuvent influencer la réaction des parents face à cette nouvelle. Les professionnels ont donc un rôle important à jouer au sein de l’accompagnement de ces familles : les parents se trouvent rapidement dans une situation remplie de décisions qui impacteront l’avenir de leur enfant.

Après cette matinée d’échanges, nous constatons qu’un besoin manifeste de sensibilisation auprès des professionnels est nécessaire. Ceci confirme notre volonté de développer des outils visant à favoriser les échanges et collaborations avec les différents spécialistes intervenant dans le parcours de vie des enfants vivant avec une surdité et de leurs parents.

Témoignage de Véro Leduc

Artiste, chercheure engagée et première personne sourde à occuper un poste de professeure dans une Université du Québec (département de communication de l’UQAM), Véro Leduc s’implique dans diverses luttes sociales depuis une quinzaine d’années.

En présence de ses parents et de son frère, elle a partagé avec nous son parcours, son “coming out sourd” et sa perception de la surdité avec une grande bienveillance, tout en abordant la question de l’inclusion et de l’accessibilité. Un modèle positif et inspirant pour tous !

Retrouvez ici quelques vidéos projetées pendant la présentation de Véro :

C’est tombé dans l’oreille d’une Sourde (court métrage de Véro Leduc)

 

Présentation de l’activité de sensibilisation de l’AQEPA Estrie

Marjorie Gosselin, directrice de l’AQEPA Estrie, a présenté aux parents les activités de sensibilisation qu’elle utilise dans les écoles de sa région. Il s’agit d’activités adaptées permettant de sensibiliser par le jeu les élèves et les enseignants, de mieux faire connaître et d’aider à comprendre l’impact de la surdité et surtout, de leur donner des moyens de communication pour entrer en contact avec des jeunes malentendants ou sourds. Cette présentation a rencontré un beau succès et plusieurs parents d’autres régions ont souhaité pouvoir offrir ces activités dans les écoles de leurs régions. Le prêt du matériel sera donc mis en place prochainement par l’intermédiaire de l’AQEPA Provinciale.

 

Une multitude d’informations

Nouveauté : un espace kiosques

L’Association sportive des Sourds du Québec (ASSQ), l’Association Québécoise des Orthophonistes et des Audiologistes (AQOA), Oticon Médical (fabricant de prothèses et d’implants), ainsi que Jean-François Isabelle, féru de technologie et fin connaisseur des aides de suppléance à l’audition ont tenu des kiosques la journée du samedi pour répondre aux questions des parents et envisager différents projets avec les AQEPA régionales.

Jessica Rodrigue, maman de l’AQEPA Bas-Saint-Laurent, a également pu présenter sur son kiosque son projet de jeu éducatif Educo (vous pouvez contribuer à son lancement ici).

 

Accommodement raisonnable et inclusion scolaire : Connaître vos droits

Johanne Magloire, Conseillère en accommodement raisonnable de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ), responsable du dossier de l’éducation, a présenté aux parents les missions et les services de la CDPDJ, et leur a rappelé les tenants et les aboutissants du principe d’accommodement raisonnable, basé sur le droit à l’égalité prévu par la charte des droits et libertés de la personne.

Qu’est-ce qu’une discrimination, comment est-elle caractérisée ? Quelles sont les obligations des organismes, des services publics, et plus particulièrement des commissions scolaires en matière d’accessibilité ? Que peut-on exiger comme adaptation pour pallier le handicap d’un enfant au scolaire? Quels sont les droits des parents et de l’enfant quant au plan d’intervention ?

Johanne Magloire a donné aux parents de très précieux conseils et des outils concrets pour faire valoir leurs droits et les droits de leur enfant vivant avec une surdité.

Il est ressorti de cette intervention et des questions posées que de nombreux parents ne connaissent malheureusement pas suffisamment leurs droits, et que beaucoup d’organismes et de commissions scolaires ne savent pas toujours répondre de manière appropriée aux demandes d’accommodement raisonnable.

(Nous vous invitons à consulter le résumé de cette présentation ici).

Pour plus d’information et pour toute question :

  • www.cdpdj.qc.ca
  • Téléphone sans frais : 1 800 361-6477
  • Courriel : information@cdpdj.qc.ca

 

Un beau programme pour les jeunes

La fin de semaine familiale est un moment très attendu par les jeunes de l’AQEPA qui ont toujours autant de plaisir à se retrouver.

Les enfants de 5 à 9 ans ont participé à l’activité de sensibilisation à la LSQ élaborée par l’AQEPA Estrie et présentée par Marjorie Gosselin, la directrice. Ils ont eu la chance, par la suite, d’assister au célèbre spectacle de magie de Pafolie et Jaclo, deux clowns sourds irrésistibles, pendant que les plus grands se sont rendus jusqu’à Sorel pour faire de l’escalade et du miniputt.

Tout au long de la fin de semaine, nos jeunes ont également pu s’en donner à cœur joie avec une panoplie d’activités ludiques : Tir à l’arc, atelier pâtisserie, poney, mini ferme, trampoline, jeux de rôles et bien d’autres. Encadré par une belle gang de moniteurs, heureux de les retrouver, et d’aides à la communication bénévoles, motivés et pleins d’énergie, petits et grands ont eu beaucoup de fun pendant ces 2 jours !

 

Des moments en famille

Soirée théâtre

Samedi soir, nous avons eu le plaisir d’assister à une représentation de la pièce de théâtre “Le bruit des coquillages”, jouée par Anne-Sylvie Gosselin et Julien Lemire de la compagnie de théâtre Parminou. Cette pièce, créée en collaboration avec l’Association des personnes malentendantes des Bois-Francs, offre un message touchant et poétique, visant à valoriser l’inclusion par les échanges, le jeu et l’entraide, et ainsi défaire les préjugés dont peuvent souffrir l’enfant et l’adulte aux prises avec une perte d’audition.

Petits et grands ont été captivés par l’humour et l’émotion transmis par ces deux talentueux comédiens !

Soirée cinéma

Pour clore cette belle fin de semaine, rien de mieux qu’une soirée cinéma pour tous, avec du popcorn tout chaud !

Au programme :

  • pour les enfants : “Ferdinand”, film d’animation racontant l’incroyable aventure d’un taureau au grand cœur à travers l’Espagne.
  • pour toute la famille : “Merveilleux”, film bouleversant, racontant l’entrée à l’école d’Auggie, petit garçon différent. Chacun, dans sa famille, parmi ses nouveaux camarades de classe, et dans la ville tout entière, va être confronté à ses propres limites, à sa générosité de cœur ou à son étroitesse d’esprit. L’aventure extraordinaire d’Auggie finira par unir les gens autour de lui…

Un appui essentiel de nos partenaires et de nos bénévoles

Depuis plusieurs années, L’AQEPA a la chance de pouvoir compter sur la confiance et le précieux soutien de la Fondation des Sourds du Québec, qui contribue au financement de cet événement à hauteur de 5000 $.

 

Notons également que la Fondation de la Fédération des médecins spécialistes du Québec qui a contribué pour un montant de 5 000 $. «Donner du répit à ceux et celles qui consacrent leur temps, leur amour et leur énergie à prendre soin d’un proche privé d’une partie de son autonomie, voilà l’objectif que notre Fondation s’est donné. En permettant à des proches aidants de bénéficier d’un moment pour se ressourcer, se distraire ou simplement se reposer, le camp de répit de l’Association du Québec pour enfants avec problèmes auditifs atteint parfaitement cet objectif et nous sommes heureux de nous y associer», a déclaré la présidente de la FFMSQ, Dre Diane Francœur.

Ces aides sont précieuses pour l’AQEPA car elles permettent d’offrir cette belle fin de semaine aux familles à des tarifs préférentiels abordables et de les rendre accessible pour tous grâce à la présence d’interprètes.

L’AQEPA remercie également l’équipe de la Colonie des Grèves pour leur énergie, leur gentillesse et leur dévouement pendant toute cette fin de semaine, les aides à la communication LSQ qui ont accompagné bénévolement les jeunes sourds signeurs pendant deux jours avec un dynamisme et une implication incroyables, ainsi que tous les bénévoles et les équipes régionales pour leur aide dans l’organisation de ce bel événement !

Une belle réussite

L’AQEPA a pour mission, entre autres d’informer les parents, de les outiller et de les soutenir dans leurs choix, afin qu’ils puissent accompagner au mieux leurs enfants vivant avec une surdité.

Dans cette idée, la Fin de semaine familiale, événement majeur pour notre organisme, est l’occasion idéale pour :

  • permettre aux parents de recueillir des informations, de partager leur expérience, de se créer un réseau d’entraide, de faire des rencontres et de trouver du soutien et du répit, de découvrir des parcours de vie variés,
  • permettre aux jeunes vivant avec une surdité de rencontrer d’autres jeunes comme eux, de se sentir à l’aise, de sociabiliser et de briser leur isolement en participant à des activités accessibles.

Ainsi, grâce à la participation d’intervenants de qualité, aux précieux témoignages de parents et de modèles inspirants, aux activités variées, captivantes et originales, au service de garde de 9h à 21h, à la présence d’interprètes et d’aide à la communication LSQ, nous avons pu offrir aux familles de l’AQEPA une fin de semaine riche, accessible à tous et, selon leurs dires, répondant tout-à-fait à leurs besoins :

“Ça a été une super belle fin de semaine, l’organisation et le choix des ateliers était vraiment bien”

“Nous avons beaucoup apprécié, tant pour nous que pour notre fille qui a fait de beaux apprentissages de ses habiletés sociales”

“Toujours heureux de se rencontrer en famille”

“J’ai apprécié fraterniser avec d’autres parents et voir mon enfant sourd s’amuser avec d’autres jeunes avec la même différence”

 

Et quelle plus belle victoire que d’entendre, par hasard après les différentes conférences, une maman dire à sa fille de 9 ans, appareillée et oraliste : “Est-ce tu voudrais que toi et moi, on apprenne la langue des signes toutes les deux, pour que l’on puisse mieux se comprendre?” ?

C’est donc sous le signe de l’émotion, de la cohésion et avec l’envie d’aller toujours plus loin pour aider les familles de l’AQEPA que cette édition de la Fin de semaine familiale 2018 s’est achevée.

Nous avons déjà hâte de vous retrouver l’année prochaine, pour fêter en grand les 50 ans de notre organisme !


Laissons à notre nouveau président, Pier-Alain Roy, le mot de la fin :

 

Bonjour chers membres, chères familles,

La fin de semaine dernière a eu lieu la Fin de semaine familiale à La colonie des Grèves. Encore une fois cette année, la permanence a su nous faire vivre tout une expérience. Nous avons eu de l’information, des conseils, des témoignages, des enfants épanouis, du beau temps et du plaisir.

Lors de l’AGA, nous avons vécu un moment historique en modifiant la structure de l’AQEPA pour être plus actuel et répondre mieux à vos besoins. Je tiens personnellement à remercier l’ancien conseil d’administration, le comité de restructuration et la permanence qui ont fait un très gros travail l’an passé. Sans eux, rien n’aurait été possible.

Pour ce qui est du nouveau conseil d’administration, je veux aussi les remercier pour la confiance qu’ils m’ont accordée en me nommant Président de l’AQEPA Provinciale. Je suis extrêmement fier de faire partie de la grande famille de l’AQEPA et je souhaite faire progresser l’organisme en 2018-2019, pour ses 50 ans, et surtout être à la hauteur de vos attentes.

Je vous remercie pour votre participation et au plaisir de vous revoir en plus grand nombre encore l’an prochain.

Votre Président,

Pier-Alain Roy


Serez-vous parmi nous l’année prochaine ?

Découvrez la fin de semaine familiale en images :

cliquez sur la photo pour visualiser l’album