Connectez-vous maintenant
pour accéder à cette page


Mot de passe oublié?

Pas encore membre?
Apprenez-en plus!

Vie scolaire

L’école Lucien-Pagé, l’école de ma vie

Extrait du numéro 214 de la revue Entendre : La surdité en milieu scolaire

Theara Yim M. Éd et enseignant à l’école Lucien-Pagé

Tout comme le slogan de l’école le décrit, je peux dire que Lucien-Pagé est vraiment l’école de ma vie, car je l’ai fréquentée pendant cinq ans à titre d’élève sourd et puis 15 ans plus tard, j’y suis retourné à titre d’enseignant. L’an prochain, j’y entamerai ma cinquième année.

Je suis très heureux d’avoir la chance de vous décrire mon école, car elle a des particularités qu’aucune autre école secondaire ne peut offrir.

Ici, l’école est plus qu’une école, c’est un milieu de vie où on apprend, où on vit des expériences, où on découvre et partage.

D’abord, il est important de vous préciser que l’école Lucien-Pagé accueille 1230 élèves qui proviennent de diverses communautés culturelles et linguistiques.

La vie à Lucien-Pagé, c’est aussi une équipe d’environ 200 enseignants, employés de soutien, professionnels et membres de la direction, dont la mission est d’offrir aux élèves un contexte d’apprentissage motivant, en vue de favoriser leur réussite scolaire et éducative.

Les 45 élèves sourds et malentendants font partie de la grande mosaïque linguistique et culturelle qu’est l’école Lucien-Pagé. Le secteur des Sourds comprend une équipe d’une vingtaine d’enseignants et d’une dizaine de professionnels. Une des nombreuses richesses de notre équipe est que 15 membres du personnel sont sourds. Les élèves peuvent ainsi trouver en eux divers modèles de personnes malentendantes.

Certains utilisent le français comme langue première tandis que d’autres utilisent la LSQ. Certains membres de l’équipe ont fréquenté l’école Lucien-Pagé tandis que d’autres ont fréquenté l’école régulière. À l’instar du personnel, les élèves sourds et malentendants ont aussi des profils variés quant à leur origine culturelle, leur choix linguistique et leur cheminement scolaire. Les élèves sourds tout comme leurs pairs entendants font l’expérience d’un milieu ouvert sur la différence et inclusif qui permet aux élèves de vivre dans une société similaire à celle qu’ils vivent à l’extérieur de l’école.

Outre les services offerts à l’ensemble des élèves de l’école, les élèves sourds bénéficient de personnels spécialisés aux services des élèves sourds : deux orthophonistes, deux éducatrices spécialisées, une psychoéducatrice, une psychologue et deux professionnels en langue des signes québécoise, l’une à titre de formatrice en approche bilingue et le second à titre de formateur LSQ et d’une préposée pour certains élèves.

La promotion du bilinguisme

Les élèves sourds peuvent suivre leur formation complète dans des classes uniquement composées d’élèves sourds ou bien ils peuvent, selon leur choix et leur capacité, s’intégrer partiellement ou complètement dans les classes régulières avec le soutien d’interprètes et d’enseignants spécialistes.

L’approche préconisée est le bilinguisme. Au secteur des Sourds, la langue française et la langue des signes québécoise se côtoient quotidiennement tant dans les classes que dans les activités parascolaires.

L’utilisation du français et de la langue des signes est encouragée par le personnel qui est lui-même bilingue. Par des pratiques novatrices et structurées, notre objectif vise la réussite de l’apprentissage du français et de la langue des signes québécoise. Des ateliers sur la culture sourde permettent également aux élèves de réaliser des activités se rapportant à l’histoire des sourds et à leur culture.

Les enfants bénéficient aussi des services d’approche orientante. Ces services ont pour but de les aider à réfléchir sur eux-mêmes et à répertorier leurs intérêts et leurs forces afin d’identifier plus clairement des avenues professionnelles adaptées à leurs aspirations et à leurs besoins. Plusieurs de ces activités sont réalisées tout au long de leur cheminement scolaire.

De plus, chaque élève bénéficie d’un plan d’intervention (PI) et est encadré par le titulaire responsable, des professionnels et la direction du secteur. Ce plan d’intervention vise à permettre d’identifier des points d’amélioration sur le plan du comportement et de l’apprentissage chez l’élève.

Le titulaire responsable émet des objectifs et des moyens pour travailler ces points et ainsi réussir un apprentissage maximal chez l’élève. Nous développons également la transition école/vie active (TÉVA). Ce sont des actions intégrées au plan d’intervention (PI) qui visent l’accompagnement du jeune dans l’élaboration et la réalisation de son projet de vie en vue du passage vers la vie adulte.

Services académiques

Les élèves sourds peuvent être scolarisés en classe spéciale et ont un enseignant pour 7 élèves maximum. Les élèves sourds peuvent être inscrits à la formation générale, à la formation adaptée ainsi qu’à la formation préparatoire au travail (FPT).

Les enfants qui arrivent des autres écoles sont d’abord évalués afin de déterminer leur niveau. Par la suite, ils sont placés dans la classe la mieux adaptée pour parfaire leurs apprentissages académiques. Ils bénéficient en tout temps des services d’orthophonie à l’école.

Les services d’audiologie, de travail social et d’ergothérapie sont accessibles grâce à un partenariat avec l’Institut Raymond-Dewar. Les enfants peuvent en tout temps bénéficier des services d’un formateur LSQ afin de leur permettre d’améliorer leur communication en LSQ en plus de leur permettre d’améliorer leurs habiletés de communication.

Intégration des technologies de la communication (TIC)

Les élèves ont accès par des mesures ministérielles à des ordinateurs portables, car en plus d’apprendre des contenus, ils peuvent aussi apprendre à se servir de logiciels d’aide à l’écriture, d’un ordinateur portable et de l’intégrer dans leur vie quotidienne. Les enseignants titulaires utilisent les tableaux numériques interactifs (TNI) dans leurs cours afin de rendre l’enseignement accessible par des images, du visuel, ce qui permet aux élèves de mieux comprendre les concepts à apprendre.

Activités parascolaires

Les élèves bénéficient aussi des services récréatifs et éducatifs adaptés. Ils peuvent participer à des activités parascolaires (conseil étudiant, valorisation de la LSQ, troupe de danse, troupe de théâtre, voyage scolaire, journée blanche, local d’informatique et sports interscolaires). Plusieurs de ces activités sont aussi ouvertes aux élèves entendants.

Nos collaborateurs

L’école Lucien-Pagé reste en étroite collaboration avec l’école Gadbois. À quelques moments dans l’année, des élèves de l’école Gadbois viennent en visite à Lucien-Pagé à titre d’élèves d’un jour afin de voir comment tout fonctionne. Parmi nos collaborateurs, je voudrais souligner particulièrement notre commission scolaire (CSDM), l’Association Sports des Sourds du Québec (ASSQ) et le soutien généreux et constant de la Fondation des Sourds du Québec (FSQ). Nous avons aussi le soutien de nombreux partenaires tels que le MELS, l’UQAM, l’IRD et j’en passe.

L’école Lucien-Pagé essaie de se positionner comme une école phare faisant rayonner ses services à la grandeur de la province. Nous voulons établir des liens avec des partenaires des diverses régions administratives du Québec afin d’offrir tous les services nécessaires.

Pour plus d’informations: Cliquez ici