Connectez-vous maintenant
pour accéder à cette page


Mot de passe oublié?

Pas encore membre?
Apprenez-en plus!

Ressources et documentation

Emploi : s’offrir des possibilités

Extrait du numéro 215 de la revue Entendre : L’avenir des jeunes, Études et emploi

Nancy Moreau, Directrice générale, SPHERE-Québec Soutien à la personne handicapée en route vers l’emploi

Le tremplin vers l’emploi est toujours un peu vertigineux. Pour certains, il ne s’agira simplement que d’une suite logique à leur parcours scolaire ou professionnel. Mais pour d’autres, chaque démarche d’emploi exigera un effort supplémentaire : celui de l’adaptation.

On peut avoir à trouver un emploi adapté à notre réalité pour diverses raisons. Si on a des difficultés avec un horaire fixe, on choisira un emploi qui offre un horaire variable. Si on a de la difficulté à gérer son stress, on optera pour un emploi avec moins de responsabilités. On a tous, à un niveau ou à un autre, besoin d’une quelconque adaptation pour être en mesure de nous réaliser à notre juste valeur.

Mais comment envisager les choses lorsque les adaptations nécessaires à notre épanouissement font en sorte que l’on doive demander à notre futur employeur de repenser tout le contexte de l’emploi en fonction de nos besoins?

Cela peut être les tâches, la façon de les exécuter, la gestion des relations avec les autres employés, le travail d’équipe, l’environnement de travail, etc. On peut avoir l’impression que ce serait insurmontable. Qu’on ne pourrait pas demander cela. C’est pourtant ce que vivent beaucoup de personnes en situation de handicap. Et avec succès.

Plusieurs façons de voir les choses

Si on a le goût de se faciliter un peu la vie, on peut avant tout opter pour un domaine d’études ou des emplois qui offriront des débouchés mieux adaptés à notre situation. Par exemple, si on vit avec une surdité, on peut choisir d’éviter les domaines où il y aura beaucoup de contacts avec le public, ou encore de travail d’équipe à réaliser. La préparation au marché de l’emploi débute souvent très tôt dans le parcours scolaire.

Il est possible de mettre toutes les chances de notre côté en apprenant à miser sur nos forces, tout en faisant des choix en accord avec nos valeurs ou notre besoin de réalisation.

Un conseiller en orientation s’avère alors notre meilleur allié. Mais à une condition : comme pour tous les professionnels qui peuvent soutenir le parcours des personnes en situation de handicap, il faudra lui faire clairement comprendre nos besoins.

Chez certains toutefois, le besoin de réalisation est encore plus grand. Ils aiment se dépasser, voire briser toutes les barrières. Pour ces derniers, pas question de limiter leurs choix. Le domaine d’étude ou l’emploi, ils le choisissent en fonction de leurs passions et non de leur situation physique, mentale ou intellectuelle. Ils se mettent constamment au défi de trouver des façons de régler les situations handicapantes dans lesquelles ils pourraient se retrouver. Cela demande toutefois une bonne dose de confiance en soi et beaucoup de persévérance, car le pari peut être risqué.

Conservateurs ou fonceurs, des services sont là pour vous

Peu importe si vous avez davantage le goût du risque ou le besoin de cheminer plus traditionnellement, vous aurez besoin de bien vous entourer. Vous aurez besoin d’aller chercher des conseils de professionnels, du soutien et des outils pour favoriser la réussite de votre parcours professionnel. Car, même si vous vous connaissez mieux que quiconque, plusieurs têtes valent mieux qu’une et les possibilités qui s’offrent à vous pourraient vous étonner! De plus, peu importe votre âge ou votre niveau de scolarité, des services sont là pour vous, et il serait inutilement pénalisant de vous en priver!

Nombreux sont les professionnels qui peuvent vous ouvrir la porte vers les services disponibles : ce sont vos conseillers en adaptation scolaire, les conseillers des services d’aide à l’emploi, les conseillers d’orientation, les professionnels des centres de réadaptation, les travailleurs sociaux, les ergothérapeutes ou tout professionnel légitimement habilité à vous aider dans votre parcours en emploi. Ces derniers peuvent vous mettre en contact avec les différents intervenants qui composeront l’équipe responsable d’évaluer vos besoins et de trouver avec vous les meilleurs moyens d’atteindre vos objectifs.

Quels services?

Cette équipe de professionnels qui vous sera dédiée pourrait vous donner des conseils pour le choix d’un d’emploi adapté à votre limitation, vous aider à rechercher des emplois adaptés et à sensibiliser vos futurs employeurs et collègues, trouver des solutions avec vous et votre employeur pour adapter votre emploi, etc. Cette équipe pourra également vous permettre l’accès à du soutien financier. Par exemple, votre salaire pourrait être remboursé à un employeur pendant quelques semaines, le temps qu’il constate à quel point vous lui serez indispensable! Ou encore, vous pourriez momentanément bénéficier d’un accompagnateur dans votre milieu de travail, pour vous aider à mettre en place des procédures adaptées qui faciliteront votre travail.

Besoin d’un consultant spécialisé pour évaluer vos besoins? D’une formation complémentaire pour obtenir un poste? D’équipement adapté existant ou à inventer? Que des formations soient offertes aux employés en place afin de faciliter vos échanges et qu’ils comprennent mieux comment travailler avec vous?

Une option supplémentaire

Qui dit soutien pour votre recherche d’emploi dit aussi soutien pour le démarrage d’entreprise. En effet, de la même façon, vous pourriez avoir accès au soutien nécessaire pour démarrer votre propre entreprise, incluant un soutien du revenu le temps du démarrage. À ce moment, un conseiller en démarrage d’entreprise s’ajoutera à l’équipe qui vous accompagnera.

Peu importe le type ou la grosseur de l’entreprise que vous souhaiteriez créer, le soutien apporté vise avant tout à vous permettre de créer votre emploi adapté et de pouvoir vous réaliser.

La docteure Audrey Lessard: un exemple inspirant!

Sourde de naissance, Audrey Lessard surprend les gens de par son titre : docteure en médecine podiatrique. Audrey a fait appel à des professionnels en employabilité pour concrétiser son rêve : celui d’ouvrir sa propre clinique. Pour y parvenir, elle a, entre autres, bénéficié de soutien financier pour former et embaucher une interprète qui l’aiderait dans son travail. Les formations nécessaires à l’embauche de celle-ci incluaient une formation en éthique et en déontologie, puis une formation intensive en podiatrie. À l’embauche, le salaire de l’interprète a de plus partiellement été pris en charge à long terme par un programme gouvernemental.

Lorsqu’elle est avec ses patients, Audrey se voit donc accompagnée en permanence par une interprète. Non seulement cette dernière possède maintenant 4 cliniques (Thetford Mines, Lévis, Baie-Comeau et Chandler, www.drelessard.com), mais elle travaille aussi auprès de populations plus démunies, ainsi qu’en missions humanitaires. Fière de son parcours, elle présente également des conférences sur sa profession et son expérience avec son handicap.

Vous désirez en apprendre davantage sur le soutien disponible pour vous? Adressez-vous aux professionnels de l’adaptation, du soutien ou de l’employabilité qui vous entourent pour plus de détails, ou visitez le sphere-qc.ca