Connectez-vous maintenant
pour accéder à cette page


Mot de passe oublié?

Pas encore membre?
Apprenez-en plus!

Vie sociale

Des activités pour sensibiliser à la surdité

Extrait du numéro 218 de la revue Entendre « l’équilibre en famille »

Par Sophie Terroir, responsable du programme de Stimulation par le jeu de l’AQEPA Montréal-Régional

L’arrivée d’une personne sourde dans notre vie – qu’il s’agisse d’un enfant, d’un adolescent ou d’un adulte – nous fait prendre conscience d’un phénomène encore bien réel en 2018 : la méconnaissance de la surdité par la majorité de la population.

Le manque d’informations et de sensibilisation dans ce domaine ne permet pas de briser les préjugés et les idées reçues concernant la surdité, sa culture, et sa langue. Nous vous proposons aujourd’hui quelques pistes d’actions pour aborder et sensibiliser les enfants à la surdité et à ses réalités. Vous êtes parents d’un enfant sourd et aimeriez proposer des activités à son milieu de garde ou son école? Ou bien vous êtes vous-même éducateur/trice et souhaitez sensibiliser vos classes à la surdité?

Alors ces activités sont faites pour vous!

(Les jeux et activités proposés ici sont présentés pour les milieux de garderie ou écoles, mais peuvent bien évidemment être adaptés à différents contextes!)

Au préalable

Il est primordial de prendre le temps d’expliquer en mots simples la surdité et ce qu’elle implique. Selon l’âge des enfants concernés, vous pouvez ajuster le contenu. Pour les plus jeunes, il est conseillé d’utiliser des mots simples et concrets « être sourd, ça veut dire que les oreilles ne fonctionnent pas bien ; il a besoin de son appareil auditif, comme toi tu as besoin de tes lunettes », etc.à

Présentation par l’enfant sourd

Selon son âge et son aisance à s’exprimer devant les autres, pourquoi ne pas proposer à l’enfant sourd de présenter lui-même sa surdité à ses amis?

Il pourrait leur expliquer avec ses mots comment il se sent, avec et sans ses appareils, expliquer lui-même pourquoi il en porte, comment il en prend soin, quand est-ce qu’il doit les enlever, de quelle couleur il les a choisis, etc.

Encouragez les enfants à lui poser des questions, et aidez-le à formuler ses réponses. Aussi, profitez-en pour lui demander d’enseigner aux autres enfants des signes de base de la LSQ s’il en connaît!

Des jeux simples à proposer aux enfants

Jeu «Tous pareils, tous différents»

Deux par deux, les enfants doivent trouver une chose qu’ils ont en commun avec leur partenaire, puis une chose qui est différente. Ensuite, les paires se défont, chaque enfant trouve un nouveau partenaire et le jeu recommence.

Aidez les enfants à comparer :

  • leur physique (taille, couleur des cheveux, yeux, etc.),
  • leur caractère (sportif, artiste, etc.),
  • leur famille (s’ils ont des frères et sœurs, un animal, langue parlée, etc.),
  • leurs préférences (couleur, plat, dessin animé, jeu, livre, etc.)

Revenez ensuite avec les enfants sur ce qu’ils ont appris de leurs amis et encouragez-les à voir tout ce que leur ami sourd a en commun avec eux et aussi tout ce qui le rend unique!

Jeu du casse-tête

Pour leur apprendre à toucher l’épaule d’une personne sourde, plutôt que de l’appeler à la voix, proposez-leur ce jeu : tous les enfants sont alignés, chacun un morceau de casse-tête en main, tous face au mur. Vous touchez l’épaule de l’un et l’amenez placer ses morceaux de casse-tête, puis il doit choisir un ami en lui touchant l’épaule, qui viendra placer ses morceaux, etc. Bien sûr, il est interdit de nommer l’enfant qu’on invite!

Jeu du téléphone

Ce jeu se joue comme le jeu du téléphone classique, mais en ajoutant du bruit ambiant (musique, radio…) ou en parlant avec quelque chose devant la bouche pour rendre la compréhension plus difficile.

Cache-cache bouche

Expliquez aux enfants comme il est important pour leur ami sourd de voir leur bouche quand ils lui parlent. Pour leur faire comprendre cette réalité, proposez-leur chacun leur tour d’essayer de comprendre ce que vous leur dites dans un environnement bruyant quand vous cachez votre bouche et quand vous ne la cachez pas.

Grâce à ces deux jeux, les enfants remarqueront vite que sans l’aide des lèvres et dans le bruit, il est difficile pour tout le monde de comprendre ce qui est dit! Rappelez-leur souvent cet élément, lorsqu’ils parleront avec leur ami sourd!

Si vous en avez, pourquoi ne pas faire des essais même avec un casque anti-bruit?

Chacun son tour porte le casque et doit comprendre une petite consigne qui est donnée par vous-même. Ainsi, vous leur montrez que même s’ils ont réussi à comprendre, cela leur a demandé beaucoup d’effort et de concentration.

Si vous n’avez pas de casque anti-bruit, vous pouvez utiliser un casque d’écoute normal, dans lequel passe une bande sonore de bruits ambiants ou de musique.

Personnes sourdes adultes

Il est primordial pour les enfants de voir des modèles sourds adultes, ou adolescents. Alors organisez une activité lecture par exemple, avec une personne sourde qui leur raconterait une petite histoire en LSQ, avec les images du livre à l’appui! Ou bien participez à des événements culturels qui font intervenir des adultes sourds, les enfants seront ravis de découvrir de nouveaux mondes!

Semaine thématique

Instaurez une semaine thématique sur la surdité!

Adaptez le quotidien des enfants et amusez-vous à utiliser des signes de la LSQ comme Bonjour, Merci, Bravo, par exemple! Chaque jour vous pouvez apprendre 2 nouveaux signes et les afficher bien en vue! Amusez-vous aussi à trouver un nom signé à chaque enfant du groupe, basé sur une caractéristique physique ou son caractère!

Aussi, pendant cette semaine, apprenez leur à aller chercher leurs amis en leur touchant doucement l’épaule plutôt que de les appeler par leur nom.

Encouragez les enfants à montrer les nouveaux signes à leurs parents, qui devront également jouer le jeu en arrivant à la garderie le matin!